Points complémentaires

En plus des points prévus au conseil communal du 31 mai, Ecolo a rajouté les points complémentaires suivants.

 

1. Nouvelle maison communale.

Le permis d’urbanisme octroyé le 2 mars 2017 par le fonctionnaire délégué portait sur « la rénovation et l’extension d’une villa en vue d’abriter les services de l’administration communale de La Bruyère ». La dérogation octroyée, considérant que le projet s’écartait du plan de secteur car non conforme à la zone d’espaces verts, consistait bien « à démolir en grande partie une ancienne villa », autrement dit à en conserver une partie, à supposer les caves de l’ancien château. Il semble s’avérer aujourd‘hui que l’ensemble ait été rasé et que plus rien ne subsisterait de l’ancien château des Dames Blanches. Comment le Collège explique-t-il cette situation qui risque de rendre caduc le permis octroyé par le fonctionnaire délégué ?

2. RGPD

La mise en application du nouveau règlement européen relatif à la protection des données à caractère personnel (RGPD) est rentré en application le 25 mai 2018. Outre la création d’une équipe (informatique, direction, juridique, gestion des risques, responsables de services), la commune doit désigner (et former) un délégué à la protection des données et sensibiliser les fonctions dirigeantes et son personnel. Ce délégué devrait donc tenir un registre des activités de traitements, réaliser un ou plusieurs audit(s) de sécurité, analyser et mettre à jour les documents internes/externes (ex : règlement de travail, cahiers des charges, …), des processus internes afin de garantir la protection des données à caractère personnel dès la conception d’un projet, permettre une réaction adéquate en cas de violation des données et aux personnes concernées s de jouir de leurs droits… Où en est cette mise en conformité du RGPD au sein de l’administration communale de La Bruyère et dans les services associés (CPAS, écoles, …) ?

3. Journée des Associations

L’investissement du personnel communal et des associations n’a pas rencontré l’adhésion du public ce samedi 5 mai à Bovesse. Comment le Collège explique-t-il cette désaffection y compris de certaines associations pourtant subsidiées par la commune ?

4. Atelier communal

La Déclaration de Politique Générale votée le 28 février 2013 prévoyait notamment que la Majorité « débutera le dossier de construction d’un nouvel atelier communal qui se situera près du Hall de sport à Emines. Cet investissement s’avèrera nécessaire à court ou moyen terme vu l’exiguïté de l’atelier actuel ». Outre les multiples projets renégociés sur cet éminent espace éminois, où en est la réalisation de l’atelier communal ?

Share This